Les smartphones devancés par les tablettes dans le trafic web global

by Adobe Marketing Cloud

Posted on 04-04-2013

Notre dernière analyse Adobe Dig­i­tal Index a révélé que les sites web du monde entier reçoivent à présent plus de traf­ic en prove­nance des tablettes que des smart­phones, avec respec­tive­ment 8 % et 7 % des pages con­sultées chaque mois. Nous avons sur­veil­lé de près le rapi­de envol des tablettes, et en jan­vi­er 2012, nous nous sommes aperçu que les inter­nautes util­isant des tablettes dépen­saient 54 % de plus par com­mande en ligne que leurs homo­logues util­isant des smart­phones, et 19 % de plus que les util­isa­teurs de PC porta­bles ou de bureau. Des résul­tats plutôt impres­sion­nants pour ces appareils intro­duits il y a moins de trois ans.

Image1

Après avoir analysé plus de 100 mil­liards de vis­ites sur plus de 1000 sites web à tra­vers le monde, nous avons décou­vert que le Roy­aume-Uni mène cette ten­dance, les inter­nautes bri­tan­niques sem­blant davan­tage sus­cep­ti­bles de surfer sur tablette. Si le traf­ic des smart­phones au Roy­aume-Uni est sim­i­laire à celui observé aux États-Unis et au Cana­da, le traf­ic des tablettes y est beau­coup plus élevé, notam­ment lorsqu’on le com­pare au reste du monde. De plus, les inter­nautes bri­tan­niques sem­blent bien plus sus­cep­ti­bles que leurs homo­logues français et alle­mands de nav­iguer aus­si bien depuis leur tablette et que depuis leur smartphone.

b

Tous les pays ont vu le traf­ic des tablettes dou­bler l’an passé

En dépit de dis­par­ités régionales, la crois­sance du traf­ic des tablettes s’est main­tenue en 2012. Tous les pays ont vu leur part de traf­ic en prove­nance des tablettes dou­bler au cours de l’année, et cette ten­dance est amenée à se pour­suiv­re en 2013. Le Roy­aume-Uni, le Cana­da et l’Australie ont con­nu une légère baisse de cette part de traf­ic en novem­bre, même si la crois­sance s’est main­tenue du fait d’un pic dans le traf­ic des PC.

c

Les tablettes sont l’outil priv­ilégié d’achat en ligne

Nous le savions déjà : le grand for­mat des tablettes les rend idéales pour faire du lèche-vit­rine depuis son canapé. Il ressort très claire­ment des don­nées que, de tous les secteurs, les sites de vente au détail sont ceux qui reçoivent la part la plus élev­ée de traf­ic en prove­nance des tablettes. Les sites com­mer­ci­aux auto­mo­biles et touris­tiques reçoivent égale­ment une impor­tante part de ce traf­ic. Et cela n’étonnera per­son­ne : les sites des opéra­teurs de télé­phonie représen­tent la plus grande part de traf­ic en prove­nance des smart­phones du fait que les con­som­ma­teurs con­sul­tent et paient leurs fac­tures télé­phoniques.

d

Alors que sig­ni­fie la crois­sance des tablettes pour les experts marketing ?

Aux qua­tre coins du globe, des con­som­ma­teurs essaient leur tablette pour la pre­mière fois, et une seule mau­vaise expéri­ence sur un site web suf­fit pour qu’ils déci­dent d’en con­sul­ter un autre. Un site opti­misé pour smart­phone n’est pas la même chose qu’un site opti­misé pour tablette. Les experts mar­ket­ing ne doivent pas per­dre de vue que les con­som­ma­teurs utilisent leurs appareils mobiles à des fins dif­férentes. Ils utilis­eront leur télé­phone pour con­sul­ter leur relevé ban­caire ou pour écouter de la musique, mais ils com­man­deront leur nou­veau canapé depuis leur tablette. Ils veu­lent des expéri­ences davan­tage per­son­nal­isées. Lorsqu’ils optent pour leur tablette, ils ne font pas que com­par­er les prix, ils achè­tent. Ils ne font pas que regarder un clip vidéo, ils explorent et inter­agis­sent avec le con­tenu. S’ils ne peu­vent pas prof­iter de l’interface tac­tile con­viviale et de la superbe réso­lu­tion d’écran de leur nou­veau jou­et, c’est la décep­tion assurée.

Les don­nées prou­vent que les tablettes sont en plein essor, mais leur for­mat est-il vrai­ment le fac­teur le plus impor­tant ? Les télé­phones sont de plus en plus gros et les tablettes de plus en plus petites. Google vient d’annoncer sa volon­té de regrouper ses recherch­es sur les tablettes et celles sur les PC. Pour­tant, non seule­ment les dernières tablettes ressem­blent à de grands smart­phones, mais elles ont égale­ment acquis la fonc­tion­nal­ité la plus essen­tielle des smart­phones : elles peu­vent télé­phon­er. Les experts mar­ket­ing ne peu­vent plus se fier à la taille d’écran pour déter­min­er et fournir l’expérience la plus adéquate. Ils doivent, out­re le for­mat, tenir compte du type de con­nex­ion (Wi-Fi ou cel­lu­laire) et des sources de référence pour hiérar­chis­er par ordre de pri­or­ité les options à offrir aux utilisateurs.

Pensez‑y. Pourquoi choi­sis­sez-vous d’utiliser votre tablette plutôt que votre télé­phone si vous avez les deux ? En quoi vos attentes sont-elles dif­férentes ? À présent, appliquez cela à l’expérience de votre clien­tèle.

Topics: Transformation digitale, Adobe Digital Indexenen, Digital EMEA

Products: