Tendances numériques : les prévisions pour 2015 en matière de marketing digital

by John Watton

Posted on 12-17-2014

Les inno­va­tions et ten­dances aidant, l’univers du mar­ket­ing dig­i­tal évolue très rapi­de­ment. Nous sommes récem­ment revenus sur nos prévi­sions pour 2014 mais, avec la nou­velle année qui arrive à grands pas, il est temps de regarder vers l’avenir.

Je me suis entretenu avec des experts chez Adobe pour savoir com­ment ils voy­aient l’évolution du mar­ket­ing dig­i­tal pour l’année à venir. Voici donc un tour d’horizon des grandes ten­dances qui se déga­gent.

Les don­nées ne servi­ront plus à jus­ti­fi­er les déci­sions ; elles les motiveront.

Au moment où les pro­fes­sion­nels du mar­ket­ing ten­tent de tir­er par­ti de l’énorme masse de don­nées dont ils dis­posent, les Big Data font beau­coup par­ler d’elles. Jusqu’ici, ces don­nées leur ont surtout per­mis de ren­dre compte du suc­cès de leurs cam­pagnes et de prou­ver ain­si leur effi­cac­ité et leur con­tri­bu­tion aux résul­tats.

Selon Axel Schäfer, chef de pro­duit Adobe Mar­ket­ing Cloud, le mar­ket­ing piloté par les don­nées devrait plus que jamais servir à pren­dre de meilleures ini­tia­tives, mais aus­si à valid­er le retour sur investisse­ment et la respon­s­abil­ité du marketing :

« La puis­sance des math­é­ma­tiques et des algo­rithmes trans­forme les don­nées en boule de cristal. Les pro­fes­sion­nels du mar­ket­ing savent en effet quand et com­ment dépenser leur bud­get et peu­vent suiv­re l’impact de leurs actions, tout en lais­sant les médias soci­aux jouer leur rôle dans la prise de déci­sions et l’obtention de résul­tats.

Grâce à des rap­ports et tableaux de bord qui rassem­blent du con­tenu web, social, mobile, pub­lic­i­taire et autre, les pro­fes­sion­nels du mar­ket­ing sont par­faite­ment infor­més et peu­vent réa­gir en temps réel. Avec tout cet arse­nal de don­nées, il est pos­si­ble de créer des expéri­ences client ciblées, per­son­nal­isées et cohérentes au niveau des dif­férents points de con­tact. Les clients passent par de mul­ti­ples canaux. Il n’y a donc aucune rai­son pour que vos activ­ités mar­ket­ing se lim­i­tent à un seul. »

Du cross-canal au monocanal

L’univers numérique et l’univers physique se recoupent telle­ment que les clients ne font plus la dif­férence entre les deux, explique Michael Plim­soll, Indus­try Mar­ket­ing Direc­tor chez Adobe :

« Les grandes gag­nantes seront les sociétés sachant exploiter les don­nées et tech­nolo­gies adéquates pour offrir des expéri­ences flu­ides et cap­ti­vantes sur tous les canaux, qu’il s’agisse de vit­rines inter­ac­tives, de miroirs en réal­ité aug­men­tée ou d’iBeacons. Les con­som­ma­teurs veu­lent vivre de grandes expéri­ences, quels que soient le mode, le moment et le lieu d’interaction avec une marque.

Le con­cept de per­son­nal­i­sa­tion de l’expérience client est très en vogue cette année, le but étant néan­moins de ne plus se can­ton­ner à la sphère du web mais de pro­pos­er de véri­ta­bles expéri­ences cross-canal sur mesure, affirme Jamie Brighton :

« Il est temps que la per­son­nal­i­sa­tion prenne une nou­velle dimen­sion en s’appuyant sur la puis­sance des don­nées. Les con­som­ma­teurs sont las des mal­adroites ten­ta­tives de per­son­nal­i­sa­tion. Nous met­tons au point des tech­niques de plus en plus sophis­tiquées qui doivent per­me­t­tre à la per­son­nal­i­sa­tion de pren­dre tout son sens, en investis­sant les canaux d’où elle est pour l’instant absente et en les valorisant.

La survie des mar­ques dépen­dra de leur stratégie mobile

Cela fait longtemps que chaque année qui com­mence est cen­sée être celle du mobile et, cette fois, nous y sommes. Selon Gun­nar Klauberg, Senior Mar­ket­ing Man­ag­er pour Adobe Expe­ri­ence Man­ag­er,

« Les con­som­ma­teurs passent de plus en plus de temps sur leurs ter­minaux mobiles et appré­cient de pou­voir gér­er toutes leurs activ­ités (mes­sagerie, con­tacts, paiements) sur un même équipement. Nous devons entière­ment revoir notre approche et com­mencer à con­sid­ér­er le mobile comme le socle du par­cours client. La con­cur­rence entre les grandes mar­ques cher­chant à s’adresser aux util­isa­teurs mobiles sera rude et seules celles qui pro­poseront du con­tenu ultra per­son­nal­isé réus­siront à tir­er leur épin­gle du jeu. Dans un envi­ron­nement en pleine muta­tion, elles devront aus­si se bat­tre pour attir­er les meilleurs pro­fes­sion­nels du mar­ket­ing mobile, qui seront très demandés. »

Vous avez votre mot à dire

En con­clu­sion : 2015 devrait être l’année des don­nées sophis­tiquées et du croise­ment des sources d’information dans l’optique de créer des expéri­ences client irréprochables.

Êtes-vous d’accord ? Avons-nous oublié quelque chose ? Nous vous seri­ons recon­nais­sants de nous don­ner votre avis en répon­dant à notre enquête sur le mar­ket­ing dig­i­tal et en prenant part au Rap­port 2015 sur l’intelligence numérique.

digitaltrendbanner

Topics: Transformation digitale, Digital EMEA

Products: