Contenu : 2 enjeux majeurs pour les marques

by Olivier Binisti

Posted on 12-08-2015

Aujourd’hui, deux éléments sont cru­ci­aux quand les entre­pris­es tra­vail­lent sur leur stratégie dig­i­tale : le con­tenu, d’une part, la data, d’autre part. Si l’on se place du point de vue du con­som­ma­teur et de l’internaute, c’est indé­ni­able­ment le con­tenu qui prime, tant sa créa­tion que ce qui va favoris­er l’interaction. Bien que le terme con­tenu soit un peu un « mot valise », au sein duquel on met ce que l’on veut, des pub­lic­ités aux vidéos, en pas­sant par des livres blancs et les newslet­ters, on peut tout de même iden­ti­fi­er deux enjeux prin­ci­paux autour de ce con­tenu, deux leviers qu’il faut arriv­er à manier ensem­ble : la créa­tion de ces con­tenus et leur logistique.

1– Créer et imaginer des contenus favorisant l’interaction

Le pre­mier enjeu est un enjeu créatif : il s’agit de déter­min­er quel type de con­tenu est sus­cep­ti­ble de génér­er un max­i­mum d’interaction et d’engagement. Par engage­ment, j’entends un com­men­taire, un like, un partage sur les réseaux soci­aux, un achat, le rem­plis­sage d’un for­mu­laire ou encore la créa­tion d’un nou­veau con­tenu en lien. L’essentiel ici est de créer un con­tenu qui provo­quera quelque chose chez l’internaute, qui lui fera ressen­tir une émotion, voire lui don­nera à vivre unique et mémorable. Une expéri­ence qui va dis­tinguer la mar­que et un con­tenu qui, au final, don­nera envie de con­som­mer cette mar­que, de s’engager avec elle.

2– La logistique des contenus

Le sec­ond enjeu est bien celui de la logis­tique : com­ment pro­pos­er ce con­tenu, dans la bonne ver­sion (de langue, de device, etc.) à la bonne cible, com­ment le dis­sémin­er sur les canaux adéquats pour entr­er en con­tact avec le client. Car il est essen­tiel de rap­pel­er une évidence : pub­li­er un con­tenu ne suf­fit pas, loin de là, à le ren­dre viral, à ce qu’il soit partagé ou, à tout le moins, acces­si­ble aux cibles de la mar­que. Il est donc fon­da­men­tal d’identifier chaque poten­tiel point d’interaction pour ce contenu.

Dès lors, et de manière com­plé­men­taire, analyser et suiv­re le par­cours d’un con­tenu est une excel­lente oppor­tu­nité d’en appren­dre davan­tage sur le con­som­ma­teur final. Ain­si, c’est la com­bi­nai­son des « out­ils de logis­tique » (CMS, out­il de com­mu­ni­ty man­age­ment, out­il de cam­paign man­age­ment) et de l’intelligence du mar­ke­teur, sa con­nais­sance de son marché, de ses audi­ences et de ses pro­duits et ser­vices, qui va faire la dif­férence.

Et vous qu’en pensez-vous ? Selon vous, quelles sont les meilleures straté­gies à dévelop­per autour d’un con­tenu pour le faire vivre et max­imiser son effi­cac­ité ? Et com­ment com­bin­er au mieux les enjeux de créa­tion et les enjeux de mise à dis­po­si­tion du con­tenu, que ce soit sur une app, sur le site de la mar­que, en mag­a­sin, etc. ? N’hésitez pas à pour­suiv­re la dis­cus­sion et à partager vos avis sur le sujet au sein de la sec­tion Commentaires !

Topics: Transformation digitale, contenu, Digital EMEA

Products: