Discussion sur le futur du Creative Cloud : rencontre avec Mala Sharma

by Adobe France

Posted on 04-11-2016

Le Creative Cloud contribue à faire évoluer la façon dont les créatifs conçoivent, créent, expriment leurs idées et collaborent.

Vice-President & General Manager of Creative Cloud Product, Marketing and Community, Mala Sharma a été l’un des principaux architectes du Creative Cloud depuis son lancement Dans cet entretien, elle dessine l’avenir du Creative Cloud autour de 4 grands axes : la mobilité, le partage des contenus, la marketplace et la vision d’une plateforme unique Adobe Cloud destinée aux entreprises.

Portrait de Mala Sharma, VP AdobeLe lancement en 2012 du Creative Cloud a été un moment clé de l’histoire d’Adobe. Le Creative Cloud contribue à faire évoluer la façon dont les créatifs conçoivent, créent, expriment leurs idées et collaborent en connectant ses produits phares aux applications mobiles, aux services, à la communauté Behance et à une marketplace. « Il y a déjà eu trois évolutions majeures de Creative Cloud depuis la première formule d’abonnement » souligne Mala Sharma, « d’abord avec l’intégration de services tels que le stockage dans le cloud et la synchronisation des fichiers, les polices de Typekit et Behance. Ensuite, nous avons introduit le concept de la créativité connectée, avec la version mobile de nos applications, les espaces de travail tactiles et un SDK mobile qui permet à n’importe qui de connecter ses applications mobiles à notre plateforme. Les applications mobiles, telles que Photoshop Sketch, Illustrator Draw ou Comp CC étendent les capacités de nos outils desktop pour accompagner les utilisateurs dans leur travail sur mobile et desktop ou dans la conduite de l’intégralité de leur processus créatif sur mobile. Enfin, en 2015, avec CreativeSync qui permet à tout type de contenu d’apparaître instantanément dans le workflow ainsi que notre première boutique : Adobe Stock, à travers l’acquisition de Fotolia».

La vision d’Adobe est de donner à chaque individu les moyens de créer – que toute personne ayant une idée puisse la communiquer efficacement auprès de son audience. C’est en s’appuyant sur ces solides fondements que le Creative Cloud offre une valeur ajoutée encore plus forte en 2016 et dans les années à venir.

L’histoire d’un succès

La démarche d’Adobe a bien été comprise par le marché. Creative Cloud a aujourd’hui plus de 6 millions d’abonnés avec, chaque jour, de nouveaux membres et des abonnés payants : « _Nous sommes très fiers de compter 798.000 nouveaux abonnements Creative Cloud sur le seul premier trimestre 2016 _», confie Mala Sharma. Les applications mobiles séduisent aussi rapidement : « Nous comptons à présent plus de 23 millions d’Adobe ID nous ayant rejoint par ce biais », ajoute-t-elle, ce qui est une nette accélération depuis Adobe MAX (+9 millions d’utilisateurs). Cette grande réussite s’explique par la forte demande vis-à-vis de l’offre du Creative Cloud. Mala Sharma souligne également l’importance de l’international pour le Creative Cloud avec plus de 40% des abonnements.

Faire évoluer Creative Cloud pour répondre aux enjeux du digital

Les tendances liées au digital sont centrales dans la vision de Mala sur les futures opportunités du Creative Cloud. « _Nous avons tous conscience que la transformation digitale façonne aujourd’hui le monde, ce qui donnent lieu à de nombreux défis pour nos clients _», explique Mala Sharma. « _Il y a une croissance très forte du nombre de consommateurs connectés, qui utilisent plusieurs terminaux et attendent des marques une expérience utilisateur continue, où qu’ils soient et quel que soit le terminal utilisé _», ajoute-t-elle. Pour offrir cette expérience, les entreprises doivent parfaitement connaître leurs audiences cibles, évaluer en permanence la pertinence de leur offre, analyser des données issues de sources hétérogènes et accepter de repenser leur business modèle à l’aune de cette révolution digitale.

«_ Les entreprises qui ne font pas de l’expérience utilisateur l’élément clé de leur stratégie digitale prennent un risque considérable _», estime Mala Sharma. Mais qu’est-ce qu’une Expérience Utilisateur réussie ? « _C’est tout d’abord une expérience qui doit être engageante et dynamique pour attirer le client. Elle doit ensuite être personnelle et utile – Qui est le client ? Où se trouve-t-il ? Qu’aime-t-il ? – pour être efficace. Enfin, les utilisateurs attendent de vivre une expérience réussie où qu’ils se trouvent – que ce soit en magasin, sur leur mobile ou dans leur voiture. Les entreprises doivent se trouver là où sont leurs clients _», précise-t-elle.

Alors, comment Adobe Creative Cloud peut-il les aider à répondre à ces nouvelles attentes ?

La création bouge

Le premier axe d’innovation d’Adobe est la création de contenu. Aujourd’hui Creative Cloud est une plateforme de création et de collaboration, autour de laquelle les individus ou membres d’une équipe Projet peuvent partager et échanger des contenus créatifs, des guides de style, ou des fichiers stockés sur le Cloud et intelligemment synchronisés à travers CreativeSync où qu’ils soient. Toutefois, la majeure partie des workflows de création se concentrent toujours autour du desktop. « _Imaginez un monde dans lequel le workflow serait pensé dans le cloud d’abord. Un monde dans lequel il serait aussi simple et intuitif de créer sur mobile ou tablette que sur desktop et où tous vos contenus et vos modifications seraient toujours à votre portée _», se réjouit Mala Sharma. « Notre vision est de rendre les expériences de travail sur mobile et desktop interchangeables ». A l’image de Lightroom où les utilisateurs peuvent travailler leurs photos sans couture entre les applications desktop, mobile et web, les individus bénéficieront de la même richesse fonctionnelle et d’une expérience cohérente et sur-mesure à travers les applications d’Adobe. « _Creative Cloud offre plus que de la gestion de contenus et du partage de bibliothèques, c’est aussi une plateforme de collaboration durant le processus de création. _», ajoute Mala Sharma.

L’évolution du Creative Cloud porte également sur la vidéo. « _Nous sommes fiers de voir nos technologies vidéo adoptées par les professionnels de l’audiovisuel. Et qu’Adobe soit le leader dans la vidéo professionnelle avec des clients issus d’Hollywood ou de Sundance. Notre objectif est d’étendre cette solution à une audience plus large. Nous souhaitons permettre à la génération YouTube de créer, monter, et éditer aisément leurs créations digitales en utilisant la magie d’Adobe _», confie Mala Sharma.

Un des territoires les plus excitants pour le Creative Cloud est le design d’expérience. «_ Les tendances digitales que nous observons mettent une pression croissante sur les entreprises. Délivrer une expérience unique et efficace est devenu un enjeu majeur pour une entreprise si elle veut émerger et avoir un impact. Nous constatons une croissance de plus de 52% en 2015 de projets UX sur Behance, faisant de celle-ci le segment à la croissance la plus rapide. En Europe, la Grande Bretagne, la France et l’Allemagne sont les pays les plus prolifiques dans ce type de projets, avec une moyenne d’âge des créatifs de moins de 35 ans _», détaille Mala Sharma. Afin de répondre aux défis du workflow dans le domaine du design d’expérience auxquels les clients font face, Adobe a récemment présenté Adobe Experience Design (Adobe XD) dans une version Preview. Adobe XD est la seule solution tout-en-un sur le marché pour designer, prototyper et partager ses créations. La solution est faite pour travailler en flux tendu, permettant ainsi aux designers de travailler sur des centaines de plans de travail pour n’importe quelle taille d’écran dans un même projet, et ce sans mettre en péril la performance.

Une marketplace radicalement améliorée pour les utilisateurs

L’année dernière, Adobe a lancé Adobe Stock intégré au Creative Cloud. Conçue pour simplifier radicalement l’achat et l’utilisation de banques d’images, l’intégration avec Adobe Stock permet aux créatifs de se procurer photos, éléments graphiques et vidéos, directement depuis leur application desktop CC favorite, de finaliser leur création sur mobile ou desktop et de la partager auprès de la communauté Behance, qui représente le réseau de créatifs le plus important. Depuis son lancement Adobe Stock s’est rapidement dotée de plus de 50 millions de photos, vidéos, illustrations et éléments graphiques de haute qualité et libres de droits. « Nous souhaitons être le fournisseur de la gamme de contenus la plus variée – en allant bien au-delà des photos, des vidéos et des éléments graphiques pour proposer polices et nouveaux types de contenu comme la 3D », confie Mala Sharma. « De plus, en rendant possible la contribution des utilisateurs directement depuis leurs applications CC, Adobe est en capacité d’améliorer la qualité de sa banque d’images». Elle partage par ailleurs sa vision sur la manière dont l’expérience de la boutique va évoluer dans le futur : « La science de l’image d’Adobe est totalement au service d’Adobe Stock, et ce afin de permettre aux utilisateurs de trouver immédiatement l’image la plus pertinente – au sein de leur workflow. »

Étendre l’offre Creative Cloud à de nouveaux publics

Mala développe la vision d’Adobe et aborde sa stratégie pour toucher les utilisateurs à travers des solutions qui offre la possibilité à tout un chacun de donner libre cours à sa créativité. Adobe a lancé Creative Cloud pour la photographie, qui comprend des versions de Photoshop et Lightroom pour desktop et pour mobile à destination de tout consommateur intéressé par la photographie. Au-delà de la photographie, il s’agit bien de cibler la future génération de créateurs et de conteurs d’histoire avec de nouvelles applications mobiles telles qu’Adobe Voice, Adobe Slate et Adobe Post. Mala laisse présager une intégration de celles-ci au sein d’une solution web dans le courant de l’année. Ce nouveau service cible aussi bien la jeune génération adepte des réseaux sociaux désireuse de créer un impact en partageant leurs idées ou en défendant une cause sociale ; que les jeunes entrepreneurs souhaitant toucher leur audience à travers du social marketing.

Répondre aux besoins des entreprises

Au-delà du Creative Cloud, Mala aborde les réponses d’Adobe face aux défis des entreprises dans un monde digitalisé. «_ Notre approche consiste à réunir les valeurs de Creative Cloud, Document Cloud et Marketing Cloud pour fournir à nos clients entreprises des solutions face à la disruption digitale. Nous couvrons ainsi les besoins depuis la création des contenus et des expériences jusqu’à l’analyse de la donnée marketing, au travers d’une seule et même plateforme dans le cloud _», explique Mala Sharma. Les entreprises disposeront bientôt d’un environnement de travail optimisé pour créer leurs contenus et analyser leur marketing digital. Il sera possible par exemple de créer son expérience utilisateur sur Adobe XD, de produire son contenu pour le mobile et le web et de le connecter à Experience Manager pour évaluer l’expérience digitale de sa marque. « Adobe a l’opportunité de gérer, au sein de sa plateforme dans le cloud les trois phases du cycle de vie des contenus – la création, la gestion et la mesure des expériences digitales de ses clients », affirme-t-elle.

En guise de conclusion à son intervention, Mala ré-insiste sur les 4 priorités d’Adobe en 2016 : la mobilité, la gestion de contenu, la marketplace Adobe et les solutions destinées aux entreprises.

Topics: Créativité, creativite en entreprise, graphisme, Behance, Mala Sharma, Creative EMEA

Products: Stock, XD, Creative Cloud