Le meilleur de l’UX conversationnelle en 2016

by Linn Vizard

Posted on 01-17-2017

En 2016, les « interfaces conversationnelles » et les « chatbots » ont suscité un intérêt croissant et ont beaucoup fait parler d’eux. Plusieurs tendances contribuent à ce phénomène. D’après Business Insider, nous passons désormais plus de temps sur les applications de messagerie que sur les réseaux sociaux, et les technologies de traitement du langage naturel et d’intelligence artificielle progressent vite. Ces facteurs ont conduit à la réalisation de nombreuses expérimentations et à un énorme engouement pour l’idée qu’il nous soit possible d’exécuter tout un ensemble de tâches, par exemple faire nos courses ou obtenir notre carte d’embarquement, au moyen d’un fil de conversation qui imite souvent l’envoi de messages. Ce phénomène constitue un changement intéressant dans la façon dont nous percevons les expériences utilisateur et les interactions, à savoir plus comme une « conversation » textuelle qui aide les utilisateurs à atteindre leurs objectifs que comme une interface visuelle. L’UX conversationnelle inclut aussi des échanges audio comme ceux que nous avons avec Siri, Cortana et Amazon Alexa. Toutefois, dans ce billet, nous nous concentrerons sur les conversations textuelles. L’UX conversationnelle, ou expérience utilisateur conversationnelle, consiste à dialoguer avec des ordinateurs et des interfaces afin d’atteindre nos objectifs.

Ce qui se fait de mieux

En réalité, cette tendance n’en est qu’à ses tout débuts et on entend beaucoup de critiques sur des expériences conversationnelles qui sont loin d’avoir été satisfaisantes. La conception d’outils conversationnels, avec toutes les difficultés et les limitations que ce type d’interactions humaines avec un ordinateur supposent, est un véritable défi. Alors en 2016, qu’est-ce qui nous a vraiment parlé ?

L’application Quartz News

Avec cette application de Quartz, les Emoji et les GIF ont transformé l’obtention des dernières nouvelles en une participation à une expérience conversationnelle.

L’année a commencé avec un vrai gagnant quand Quartz a lancé sa nouvelle appli, au mois de février. En présentant une interface de style messagerie, qui propose aux utilisateurs de choisir les actualités sur lesquelles ils souhaitent en savoir plus et celles qui ne les intéressent pas, l’application a réinventé l’expérience de lecture de l’information. La demande d’informations supplémentaires sur une nouvelle renvoie des messages de suivi qui en donnent une version résumée incluant les faits principaux. Les autres techniques utilisées par l’UX conversationnelle : emoji, GIF, visualisations de données sous forme, par exemple, de graphiques, donnent aux actualités une apparence interactive, amusante et neuve. Des liens conduisent l’utilisateur vers les sources d’information et lui permettent d’en apprendre plus. L’utilisateur expérimente une conversation fluide qui lui parvient où qu’il soit (dans ses interfaces de messagerie) sous un format qui lui est familier. L’UX conversationnelle simule également le fait de se lancer dans la conversation et d’en sortir sur un mode asynchrone pour que vous lisiez les nouvelles quand vous avez un moment de libre, dans les transports, dans une file d’attente ou au lit. De plus, une partie de cette proposition de valeur consiste en une édition de contenus provenant de plusieurs sources, ce qui vous permet de vous sentir bien informé tout en restant dans la même conversation au sein de l’application.

Insomnobot-3000

Regardez la conversation de démonstration d’insomnobot3000.com, le bot conversationnel compagnon de vos insomnies.

« Converser » avec les marques est un domaine d’opportunités pour l’UX conversationnelle et l’Insomnobot-3000 en est un bon exemple. Lancé en septembre par le fabricant de matelas Casper, Insomnobot-3000 est un compagnon amical avec qui vous pouvez parler par SMS. Il est conçu pour les nuits où vous ne parvenez pas à trouver le sommeil. La technologie de ce bot n’est pas extrêmement avancée puisqu’il utilise une base de données finie de réponses, catégorisées au lieu d’incorporer l’apprentissage automatique. Des travaux de recherche effectués auprès de futurs utilisateurs ont renseigné la rédaction des textes et les sujets de conversation, montrant ainsi l’importance de comprendre les interactions et les émotions humaines dans la création d’une UX conversationnelle convaincante. Avec, en particulier, un chatbot conçu pour créer une affinité avec la marque, cette expérience, qui vous donne l’impression d’être en train de chatter avec un copain vous tenant compagnie tard dans la nuit est une véritable prouesse !

Les bots Duolingo

.

Envoyer des messages avec un bot Duolingo permet aux apprenants d’explorer des conversations sur une variété de sujets dans un environnement délimité.

Duolingo est une plateforme d’apprentissage de langues étrangères qui optimise l’aspect ludique et la personnalisation afin que cet apprentissage soit amusant et efficace. En octobre, Duolingo a introduit des bots au sein de son application pour ses apprenants en langue française, allemande et espagnol. Cette fonctionnalité permet aux utilisateurs de pratiquer leurs compétences en langues étrangères en envoyant un message à l’aide d’un « bot », qui revêt différentes personnalités et choisit différents thèmes comme moyen d’explorer divers sujets de conversation, par exemple aller au restaurant, passer le contrôle de sécurité aux frontières ou visiter un zoo. Grâce à cette application très intelligente d’UX conversationnelle, les apprenants expérimentent la simulation d’une conversation – souvent l’un des aspects les plus difficiles de l’apprentissage d’une nouvelle langue – sans être soumis aux pressions habituelles. Les bots Duolingo ont leurs limitations mais l’expérience utilisateur est très conviviale, avec des options qui permettent d’obtenir de l’aide pour répondre, ainsi que différents niveaux d’attribution de points en fonction de la justesse de la réponse. Cette application d’UX conversationnelle est absolument passionnante, avec un énorme potentiel – imaginez pouvoir faire la même chose oralement avec une application de type Siri !

Nourrir la conversation

Quartz news, Insomnobot-3000 et les bots Duolingo sont quelques-uns des meilleurs exemples de ce qu’on pouvait faire en 2016 avec des interfaces conversationnelles. On remarquera le caractère polyvalent de ces applications, qui vont du sérieux des actualités à l’accompagnement nocturne en passant par la pratique d’une nouvelle langue. Toutes ces expériences optimisent la puissance de la conversation textuelle et expérimentent avec les plateformes de messagerie que nous utilisons souvent. L’UX conversationnelle repose en grande partie sur le rédactionnel, la nuance et les tropes d’interaction tels que les Emoji, les GIF et les SMS afin de construire une expérience interactive. Attendez-vous à plus en 2017 !

Oh, et encore une chose ! Voulez-vous tout savoir sur l’UX au travers d’une interface conversationnelle ? Il existe un bot pour ça.

Topics: Design, chatbot, conversation, emoji, interface, UX, Creative EMEA

Products: