Cdiscount et les 3 âges de la donnée

by Adobe France

Posted on 05-21-2018

His­toire d’une start­up bor­de­laise créée il y a 19 ans, qui vendait prin­ci­pale­ment des DVD, à une entre­prise leader du e‑commerce français avec 3 mil­liards de chiffre d’affaires. Cdis­count a par­cou­ru beau­coup de chemin, jalon­né par dif­férents mod­èles d’usage de la data. Et pour les racon­ter, Matthieu Cornec, Chief Mar­ket­ing and Data Officer.

L’âge de pierre

Con­sid­érons l’expérience client comme la métaphore d’un vase, dont le con­tenu et le con­tenant sont évolu­tifs. Au début de son his­toire, Cdis­count s’est focal­isé sur le con­tenu en s’appuyant sur les règles métiers, le busi­ness, les intu­itions humaines des équipes. Autrement dit, faire le lien entre un pool de pro­duits, et un pool de vis­i­teurs (ou clients). C’est là que s’est fait ressen­tir le besoin d’automatiser cer­taines tâch­es pour gag­n­er en productivité.

En effet, Cdis­count référence tous les jours de nou­veaux pro­duits, ce qui néces­site d’informer les clients des offres com­mer­ciales par email, en temps réel. L’industrialisation de cette tâche avec Adobe Cam­paign, et la généra­tion automa­tique de report­ings chaque jour ont per­mis à l’entreprise de se con­cen­tr­er plus effi­cace­ment sur les contenus.

L’âge mod­erne

Pour Matthieu Cornec, il s’agit de l’ère de la supra-per­for­mance, à ren­forts de data et d’algorithmes, cou­plés au machine learn­ing et à l’intelligence arti­fi­cielle (IA). Ces out­ils étaient prin­ci­pale­ment dédiés à opti­miser les trans­ac­tions via une démarche de Test & Learn.

Quelques exem­ples d’application :

Dans ce monde de l’âge mod­erne, Matthieu Cornec admet un risque de ralen­tisse­ment de la per­for­mance face à un sur­plus de don­nées à traiter.

L’âge du futur

Cette vision de la data néces­site de chang­er simul­tané­ment le con­tenant et le con­tenu pour offrir une nou­velle expéri­ence encore plus qual­i­ta­tive que dans l’âge mod­erne. L’objectif est de créer une nou­velle émotion, une nou­velle rela­tion avec le client, pour le fidélis­er.

Chez Cdis­count, ce nou­v­el âge est en cours d’adoption. Tout part du besoin de mieux com­pren­dre le client et de lui don­ner une réponse appro­priée comme l’illustre leur ini­tia­tive sur les fich­es pro­duit, où les clients peu­vent négoci­er le prix.

Finale­ment, se pose la ques­tion de la rela­tion entre l’émotion et la data : quelle est la place de l’humain ? Dans l’âge du futur, l’humain y est cen­tral pour per­son­nalis­er l’approche du client. Il donne du sens et regarde vers où il faut aller, l’IA vient opti­miser et finaliser.

Ana­lyt­ics ‘s engine used to be math­e­mat­ics- in the new age, it will be empa­thy #adobesymp pic.twitter.com/POar6Z6lxl

— Estelle Metay­er (@Competia) Novem­ber 9, 2017

Aujourd’hui, les efforts de Cdis­count en matière d’optimisation de l’expérience client par la don­née sont récom­pen­sés puisqu’il est le pre­mier site de e‑commerce français, selon une étude Yoo­da Insights.

Cdis­count est l’une des entre­pris­es créa­tri­ces d’expériences à avoir pris la parole lors de l’Adobe Sym­po­sium 2017, qui s’est déroulé au Palais de Con­grès de Paris le 9 Novem­bre 2017. Retrou­vez tous les témoignages de nos clients et parte­naires ici_, et (re)vivez les temps forts de l’événement en _vidéo.

Topics: Transformation digitale, Cas clients, Retail, Retail et tendances e-commerce,

Products: Experience Cloud,