Aux États-Unis, plus de 97 % des enfants disparus sont retrouvés

by Adobe France

Posted on 05-28-2019

Adobe est fier de soutenir les programmes de protection de l’enfance du NCMEC

Depuis plus de dix ans, Adobe apporte son soutien au National Center for Missing and Exploited Children (NCMEC), un organisme américain à but non lucratif qui se consacre à la recherche des enfants disparus et à la lutte contre l’exploitation sexuelle et la persécution infantiles.

Le 18 mai à Washington, Adobe a reçu le prix Hope Award du NCMEC, qui fêtait son 35ème anniversaire. Décernée aux personnes et entreprises qui s’engagent en faveur de la protection des enfants, la distinction a été remise à John Travis, Vice President of Brand Marketing d’Adobe.

« Félicitations au NCMEC pour ces 35 années de travail sans relâche pour les enfants et leurs familles, son action est inestimable et constitue une véritable source d’inspiration. » a déclaré John Travis. « Nous remercions toute l’équipe et sommes heureux de pouvoir associer le nom d’Adobe à cette cause essentielle. »

De gauche à droite : John Travis et John Penn II à la cérémonie 2019 des Hope Awards organisée à Washington

« Au nom de l’ensemble de mes collaborateurs, je souhaite remercier le NCMEC pour ce prix. Nous sommes tous émus et fiers d’être distingués de la sorte », a déclaré Shantanu Narayen, CEO d’Adobe. « Nous nous sommes fixés comme mission de révolutionner les expériences numériques à travers le monde et d’avoir un impact positif sur la société. Dans ce cadre, il est difficile d’imaginer un travail plus important que celui rendu possible par notre partenariat avec le NCMEC. »

Les technologies d’Adobe au service de la recherche des enfants disparus

Depuis 2007, Adobe fournit gratuitement des logiciels et un soutien technique au NCMEC dans le cadre de ses activités. À titre d’exemple, grâce aux techniques de vieillissement artificiel et de composition d’Adobe Photoshop CC, les spécialistes du NCMEC ont traité quelque 6 700 photos d’enfants disparus de longue date et créé plus de 540 reconstitutions faciales pour faciliter l’identification d’enfants décédés. Ce travail a permis de retrouver plus de 3 000 enfants disparus vivants entre 2014 et 2018, dont 234 disparus depuis plus de dix ans, et d’en identifier 139 décédés, facilitant ainsi le deuil des familles.

Grâce à Adobe Premiere et Adobe Audition, les analystes numériques du NCMEC facilitent le travail d’étude des images et des vidéos réalisé par la police scientifique. Ces analyses permettent d’obtenir des indices sur l’identité et la localisation des victimes et des coupables, notamment en stabilisant des images, en augmentant l’exposition, en éclaircissant les zones d’ombre ou encore en appliquant des filtres pour améliorer la netteté. Le programme d’identification des victimes infantiles du NCMEC a étudié plus de 267 millions d’images et de vidéos, ce qui a permis à la police d’identifier 15 800 victimes.

« Nous faisons en sorte que le NCMEC ait accès à des technologies qui ne sont pas encore commercialisées et réfléchissons à leurs possibilités d’application à la recherche d’enfants disparus », explique John Penn II, Senior Solutions Architect for Law Enforcement Technologies. « C’est incroyable de voir des personnes utiliser ces technologies d’une manière détournée pour servir une cause aussi noble »

Dans chaque affaire traitée par le NCMEC, diverses techniques sont employées : augmentation de l’exposition, amélioration de la netteté de visuels, stabilisation d’images, etc. Dans un cas récent, la police disposait d’une photo sur laquelle une victime tenait un flacon de médicaments délivré sur ordonnance. Le nom et l’adresse indiqués sur l’étiquette étaient flous et illisibles.

« Parfois, des indices essentiels se cachent derrière le bruit du capteur ou une netteté insuffisante, ou encore dans des détails fugaces et peu visibles », explique John Penn II. « Pour les forces de police qui y sont formées, Photoshop est un outil très puissant qui peut les aider à retirer des informations cruciales de médias numériques. »

À cette époque, Adobe était en train de développer un nouveau filtre Photoshop en version bêta. Grâce à ce filtre, l’équipe a pu accentuer la netteté de l’étiquette pour identifier le titulaire de l’ordonnance et ainsi réduire la liste de suspects à 13 noms, pour finalement arrêter le coupable.

Les campagnes de sensibilisation facilitées grâce aux solutions Adobe Experience Cloud

La sensibilisation et les initiatives à destination du public sont également essentielles dans la recherche des enfants portés disparus. Aux États-Unis, plus de 97 % d’entre eux ont été retrouvés ces dernières années. Grâce aux solutions Adobe Experience Cloud, le NCMEC peut optimiser son expérience web et augmenter considérablement le trafic et les interactions avec son site pour faciliter son travail d’identification et de sauvetage.

Shantanu Narayen, PDG d’Adobe, et John Penn II parlent du partenariat d’Adobe avec le NCMEC

“Nous sommes ravis de poursuivre notre partenariat et continuons sans cesse à chercher de nouveaux moyens technologiques pour aider le NCMEC à réunir les enfants disparus avec leurs familles et assurer leur sécurité”, a déclaré Shantanu Narayen.

Cliquez ici_ pour consulter d’autres articles sur les initiatives humanitaires d’Adobe._

Topics: Créativité, Adobe, Hope, National Center for Missing and Exploited Children, Creative EMEA

Products: