Premiere Pro Beta sur Apple M1 : un premier bilan positif !

La version bêta de Premiere Pro sur un MacBook Pro M1

By Eric Philpott

Posted on 06-08-2021

De très bonnes performances de Premiere Pro avec la puce M1 ont déjà été annoncées lors de la publication initiale de la version bêta publique en décembre dernier. Comme le montrent les résultats des bancs d’essai du dernier rapport de Pfeiffer, elles se sont encore améliorées. De l’ouverture du programme à l’exportation, tout va plus vite. Les délais sont réduits de 77 % en moyenne par rapport aux systèmes Intel comparables, et le montage gagne également considérablement en fluidité.

Fidèle à notre engagement de longue date à tirer parti des dernières avancées technologiques, la version bêta de Premiere Pro exploite en profondeur la nouvelle architecture d’Apple, permettant aux monteurs et éditeurs de traiter des projets d’envergure sur les Mac équipés de cette nouvelle puce M1, dont les performances rivalisent avec celles des postes de travail haut de gamme. Les tests de Pfeiffer révèlent de nettes améliorations en termes d’importation, de lecture et d’exportation. Par exemple, les séquences 4K XAVC-S sont importées 187 % plus vite et l’encodage en ProRes 422 s’effectue 129 % plus rapidement. La lecture d’un format aussi exigeant et compressé qu’une séquence 4K sur iPhone à 60 ips s’avère parfaitement fluide dans la fenêtre de montage.

Autres performances notables :

La rencontre d’Adobe Sensei et du moteur neuronal d’Apple

S’adaptant aux nombreux points forts de la puce Apple M1, la version bêta de Premiere Pro se démarque dans d’autres domaines. L’optimisation des fonctionnalités d’IA et de ML d’Adobe Sensei pour le moteur neuronal d’Apple donne lieu à des gains de performances exceptionnels. À titre d’exemple, la détection de montage de scène optimisée par Adobe Sensei est au minimum 430 % plus rapide sur un MacBook Pro 13 pouces à puce M1 que sur un système à processeur Intel de configuration similaire. L’ajustement de Premiere Pro à la mémoire unifiée de la puce M1 renforce l’efficacité globale de l’application, nos tests internes montrant aussi une amélioration significative de l’autonomie de la batterie.

Optimisée par Adobe Sensei, la détection de montage de scène est au minimum 430 % plus rapide avec une puce Apple M1.

Détails des tests

Le rapport de Pfeiffer a comparé la version bêta de Premiere Pro sur des MacBook Pro 13 pouces équipés de disques durs SSD de 2 To. Les systèmes M1 intégraient une puce Apple M1 à CPU et GPU 8 cœurs et 16 Go de mémoire unifiée. Les systèmes Intel étaient équipés d’un processeur quadricœur à 2,3 GHz et de 16 Go de RAM.

Les tests ont été effectués à l’aide de médias 4K XAVC à 25, 50 et 100p, et de séquences 4K XAVC S-I 50p, ProRes 422 et iPhone 12 (HEIC). Des informations plus détaillées sur les tests de banc d’essai de la puce M1 réalisés par Pfeiffer et leurs résultats sont disponibles ici.

Remarque : pour H.264 et HEVC, les gains de performance d’encodage se sont avérés marginaux compte tenu des optimisations déjà mises en œuvre pour Intel Quick Sync. Mais même pour ces deux tests, la puce Apple M1 l’a emporté légèrement.

Testez par vous-même !

Premiere Pro avec prise en charge native d’Apple M1 sera bientôt disponible, mais vous pouvez d’ores et déjà tester la version bêta. Pour plus d’informations et pour télécharger cette version bêta, rendez-vous sur les forums consacrés aux versions bêta de Premiere Pro.

Topics: Créativité, Actualités, Inspiration créative & tendances, Creative Cloud,

Products: Premiere Pro,